Globelogo
Recherche personnalisée

Accueil Deutsch Sciences Culture Société Photos/Vidéos Faits divers Prénoms Archives
Sciences
Accueil
Deutsch
Sciences
Culture
Société
Photos/Vidéos
Faits divers
Prénoms
Archives
                      

Ail : Bénéfique pour la santé


Pour bien des ménagères c’est de la routine. Mettre quelques gousses d’ail dans sa cuisson pour relever le goût. Et pourtant mieux qu’assurer un bon goût à nos sauces, l’ail a bien des vertus. Au nombre de ses valeurs nutritives,  on compte le sélénium. En quantité négligeable dans l’organisme, il stimule le système immunitaire qui a la capacité d’alléger toutes sortes de maladies. Selon le Dr Atta Bonsu, qui a particulièrement étudié la plante, l’ail est capable de faire fondre le sang coagulé et la thrombose. “ Ce qui a le mérite d’empêcher des éruptions cutanées, des furoncles et tumeurs à s’installer dans l’organisme en général”. Autre atout: le soufre “ qui procure une peau douce, de bons cheveux, des ongles attrayants et une bonne apparence physique.” Le fer, le potassium, le magnésium sont également présents dans l’ail autant que le carotène conseillé pour l’amélioration des troubles de la vue, les Vitamines B1 et C, des acides gras essentiels (Vitamine F) et des douzaines de composés antioxydants qui le rendent indispensable dans la cuisine de tous les jours.

L’allicine, responsable de l’odeur prononcé de l’allium satuvum- nom botanique de l’ail- est un antibactérien important et un désinfectant capable de détruire les vers et les germes à l’origine du choléra, de la fièvre typhoïde et autres maladies. Il se dit d’ailleurs dans les milieux scientifiques qu’Hippocrate , le père de la médecine moderne utilisait l’ail comme laxatif et traitait les problèmes urinaires ,  le choléra, la lèpre, la fièvre typhoïde, les maux de dent, les plaies. De nombreuses “ recettes de grand-mère ” à base d’ail soulagent d’ailleurs de bien de maladies .C’est le cas des potions d’agriculteurs d’Amérique du Sud et de Philippines contre le rhume et la toux. Une tasse d’eau ou de lait et trois gousses d’ail mis à ébullition pendant cinq minutes, Puis sucrez le mélange avec du miel ou du sucre. Trois à quatre tasses par jour jusqu’à ce que le rhume ou la toux disparaisse. Pour prévenir ou réduire les risques de choper des maladies cardiaques ils conseillent de manger deux têtes d’ail- constitué de 10 à 20 gousses d’ail- chaque semaine. Cette quantité d’ail devrait garder votre sang sain. Et par ricochet votre cœur en bonne santé et robuste. Contre les parasites intestinaux comme les vers, une tasse de sucre dans une demie tasse d’eau. Ajouter au mélange homogène cinq gousses d’ail soigneusement broyé. Boire une cuillerée (5 ml) de ce mélange deux fois par jour, de préférence à jeun. Finalement une panacée.



Cathy Corinne Koum

02 Avril 2009  ©lanouvelleexpression.info
                                                           
 

Impressum